Conférence : Parole de cire : sceller les traités de la fin du Moyen Âge au début du XXe siècle par Guillaume Frantzwa

Conférence : Parole de cire : sceller les traités de la fin du Moyen Âge au début du XXe siècle par Guillaume Frantzwa

Une conférence présentée par Guillaume Frantzwa

Diffusée en direct le mercredi 9 juin 

« Parole de cire : sceller les traités de la fin du Moyen Âge au début du XXe siècle »

Apparu en Mésopotamie au VIIe millénaire, le sceau précède de peu l’écriture. Il connaît au Moyen Âge un essor considérable qui touche l’ensemble de la société, depuis les empereurs et les rois jusqu’aux paysans. Signe d’identité, le sceau engage son titulaire lorsque celui-ci l’appose au bas d’un document. Il est le garant de la parole donnée…

Vous faites des recherches sigillographiques, en histoire médiévale ou en histoire de l’art, sur la place et la valeur des sceaux dans la diplomatie, les grands traités de paix et les accords internationaux… Guillaume Frantzwa, conservateur du patrimoine aux archives diplomatiques, vous entraîne à l’occasion de Journée internationale des Archives à la découverte de la collection des sceaux conservée aux Archives diplomatiques et le partenariat SIGILLA liant le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères à l’École Pratique des Hautes Études.

 

 

LE CONFÉRENCIER

Archiviste paléographe et docteur en histoire de l’art (Paris-I), Guillaume Frantzwa est le conservateur chargé des traités et accords internationaux depuis mars 2020. Ses travaux personnels portent sur la fin du Moyen Âge et la Renaissance, période à laquelle remontent les documents les plus anciens conservés aux archives diplomatiques. L’ensemble de la collection des traités offre ainsi un panorama de la politique internationale de la France depuis cinq siècles et permet de retracer l’évolution des usages diplomatiques, et notamment celui des sceaux.

 

Le site des archives diplomatiques : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/archives-diplomatiques/

La page Facebook des archives diplomatiques : https://www.facebook.com/Archives.diplomatiques

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire