Extrait - Les Romanovs : dans les pas des derniers tsars

Extrait - Les Romanovs : dans les pas des derniers tsars

Une conférence présentée par Tatiana Prosycheva

Diffusée en direct le mercredi 2 juin 2021

L’histoire des Romanov est à la fois fascinante et tragique. Tatiana Prosycheva vous invite à suivre l’histoire familiale des derniers tsars et lève le voile sur bien des mystères : dans quels palais et comment vivaient le tsar, la tsarine et leurs cinq enfants ? De quoi étaient constituées leurs fortunes ? Quelle était l’influence de Raspoutine ?

Voyagez dans le temps, à l'époque fastueuse et mystérieuse des derniers tsars de Russie. Laissez-vous conter la vie mouvementée de la famille de Nicolas II et Alexandra Feodorovna, dans l'ombre de Raspoutine !

Ce qu'il faut retenir

Nicolas II est le fils du tsar Alexandre III et de la tsarine Marie Feodorovna. Alix de Hesse-Darmstadt rencontre le jeune tsarévitch en 1884, lors du mariage de la soeur de l'enfant. À l'âge de 17 ans, la jeune femme rencontre pour la seconde fois Nicolas II, lors d'un séjour à St-Pétersbourg durant lequel elle rend visite à sa soeur aînée Élisabeth : les deux jeunes gens amoureux doivent se quitter quand Nicolas entreprend un long voyage à travers l'Orient, mais gardent une correspondance régulière. Après un voyage éprouvant d'un an et de 50 000 kilomètres, Nicolas II revient à St-Pétersbourg en 1891 et épouse Alix en 1894, sept jours après le décès du tsar Alexandre III. Le couple s'installe quelques mois plus tard au palais d'Hiver.

À l'occasion du tricentenaire de la dynastie des Romanov en 1913, Fabergé immortalise l'événement et créer l'Oeuf du tricentenaire des Romanov : 18 portraits en miniatures décorent l'oeuf, et on trouve à l'intérieur un globe avec la carte de la Russie, qui montre l'agrandissement du territoire entre 1613 et 1913.

Le petit Aleksei Nikolaïevitch, qui est hémophile, connaît une enfance malheureuse, souvent malade et enclin à de fréquentes hémorragies. Seul Raspoutine parvient à calmer les douleurs du jeune garçon, et à faire cesser les saignements. La tsarine, dévorée par la culpabilité et angoissée par l'état de santé instable de son enfant, accorde son entière confiance à Raspoutine. Cette proximité auprès du tsar et de la tsarine choque et contribue aux protestations de tous : les nobles déplorent l'influence de Raspoutine auprès de Nicolas II, et le peuple se rend compte que le tsar est manipulé par ce mystérieux personnage - la maladie du jeune Aleksei étant gardée secrète, personne ne comprend la dépendance certaine des Romanov à l'égard de cet homme. Les nobles et les membres de la famille Romanov décident alors d'assassiner Raspoutine, guidés par le prince Félix Youssoupov au Palais Youssoupov dans la nuit du 29 au 30 décembre 1916.

Assassinat de la famille impériale

Le 17 juillet 1918, la famille impériale est assassinée par les bolcheviks : le tsar, la tsarine et leurs cinq enfants, mais également le docteur, le cuisinier, la femme de chambre et le valet de chambre connaissent une fin tragique. Afin que les corps ne soient découverts, de l'acide sulfurique est versé sur leurs visages, puis enterrés dans la forêt alentours. En juillet 1918, l'annonce de l'assassinat du tsar Nicolas II est rendue publique, tandis que l'on assure que la tsarine et les enfants ont été transportés en lieu sûr. C'est seulement en 1920 que l'assassinat de la famille impériale est révélé.

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire